Interview de Alexandre RUPERTI

L’importance de l’âge en Astrologie

Entretien publié dans l’Album N°1 de L’Originel, Revue N°5

jeudi 18 février 2016 par Claire Mercier

Ce cycle de soixante-dix ans contient 10 périodes de 7 ans. Nous avons dit plus haut que, psychologiquement, tout repose sur une polarité intérieure, sur un jeu des opposés. C’est une des raisons pour laquelle il est important de réaliser que la première moitié du cycle est d’une polarité différente de la seconde, que la première partie de la vie a une signification et un but différent de la seconde.

Revue L'Originel - Album N°1L’importance de l’âge en astrologie par Alexandre Ruperti

Album N°1 de L’Originel, Revue N°5

Nous pouvons apprendre à connaître la structure générique de notre destinée, et si nous ajoutons cette connaissance à la compréhension des cycles individuels de croissances révélées par les progressions et les transits, nous nous connaîtrons alors vraiment, profondément, avec une intensité rarement atteinte. Le moyen le plus simple, mais non l’unique, pour étudier la structure du développement humain, est de fonder notre analyse sur un cycle de 7 ans. Nous sommes familiarisés à compter la moyenne de vie d’un homme sur soixante-dix ans. Bien que les humains puissent vivre plus longtemps, soixante-dix ans paraissent être un cadre significatif.

Rudhyar a suggéré que le développement complet de l’homme, en tant que personnalité individuelle, considérée théoriquement ou archétypiquement, prend 84 ans, soit le cycle complet d’Uranus. Ce cycle peut être divisé en trois périodes de 28 ans chacune, de sorte qu’il y est quatre subdivisions de 7 années pour chaque période de 28 ans ; chaque période de 28 ans correspond à un développement de la personnalité : le niveau radical, individuel et spirituel. Mais comme la plupart des gens n’atteignent que le premier niveau radical et vivent rarement une vie individuelle, Rudhyar a trouvé préférable de concentrer l’analyse sur le cycle plus traditionnel des soixante-dix ans.

10 périodes de 7 ans

Ce cycle de soixante-dix ans contient 10 périodes de 7 ans. Nous avons dit plus haut que, psychologiquement, tout repose sur une polarité intérieure, sur un jeu des opposés. C’est une des raisons pour laquelle il est important de réaliser que la première moitié du cycle est d’une polarité différente de la seconde, que la première partie de la vie a une signification et un but différent de la seconde.

Age de 1-7 ans - PLAN ORGANIQUE : FORMATION DU CORPS

De 7-14 ans - PLAN DU POUVOIR : FORMATION DE L’EGO

De 14-21 ans - PLAN PSYCHOLOGIQUE : DEVELOPPEMENT MENTAL ET EMOTIONNEL

De 21 à 28 ans PLAN SOCIAL : TROUVER SES ASSOCIES ET SES AMIS ET SON ATTITUDE SOCIALE

De 28 à 35 ans PLAN DE LA PERSONNALITE : LIBERATION DES FORCES CREATRICES DANS LA PERSONNALITE

De 35 à 42 ans PLAN DE LA PERSONNALITE : CRISTALLISATION DE L’ATTITUDE PERSONNELLE OU PURIFICATION PERSONNELLE CLARIFICATION DES REACTION FONDAMENTALES A LA VIE

De 42 à 49 ans PLAN SOCIAL : S’INSTALLER DANS LA ROUTINE, RESIGNATION ET ACCEOTATION DE LA VIE OU REVISION RADICALE DE NOS ATTITUDES ENVERS NOS PROCHES. ESSAI D’UN NOUVEAU DEPART

De 49 à 56 ans PLAN PSYCHOLOGIQUE : CRISTALLISATION MENTALE OU EDUCATION DES AUTRES, PRISES EN CHARGE DE PLUS GRANDES RESPONSABILITES SOCIALES

De 56 à 63 ans PLAN DU POUVOIR : CRISTALLISATION SPIRITUELLE OU REPOLARISATION SPIRITUELLE

De 63 à 70 ans NIVEAU ORGANIQUE : SENILITE OU PREPARATION CONSCIENTE A L’APRES-VIE

PREMIERE ANNEE : Le type de développement qui caractérise le cycle entier des 7 ans se manifestera comme une nouvelle impulsion ou une nouvelle obligation du destin basé sur ce qui a été développé la dernière année du cycle précédent. Cette impulsion ou ce nouveau commencement ne se manifeste, pas habituellement, clairement, bien que quelque circonstance très définie le prépare. Cette année présente souvent un caractère incertain, évasif, ou remplie de confusion émotionnelle. Tout se passe intérieurement, en dessous du niveau de la conscience individualisée. La vie ne semble aller ni d’un côté ni de l’autre. Cependant, dans certain cas, intensité et impulsivité jouent de pair sur le plan émotif ; il peut y avoir sentiment de liberté et de renouveau.

DEUXIEME ANNEE : D’un côté, nouvelles impulsions et nouveau destin doivent repolariser la vie et la substance des sentiments personnels, tandis que de l’autre côté peut se manifester une forte résistance à la seule vision de ce changement. Ce qui a été développé durant la période des 7 années précédentes s’oppose à cette nouvelle orientation. Néanmoins, cette dernière doit de frayer un chemin, d’où la naissance de conflit psychologiques. Des décisions doivent être prises dans le domaine financier et social.

TROISIEME ANNEE L’orientation prend une forme plus définie. Le mentale reçoit plus ou moins clairement la vision de ce que lui offre la vie. Ce devrait être une année d’action et d’extériorisation définitive, même si l’on se sent très seul et que cette idéal nouveau nous semble irréalisable et nos capacité inadéquates. Le manque de moyen et de technique est souvent aigu, mais un courant profond irrésistible nous poussent en avant mu, peut-être, par l’enthousiasme une émotion irrationnelle ou une dévotion quelconque.

QUATRIEME ANNEE : POINT TOURNANT DU CYCLE - 3 ans et demi. La nouvelle tendance doit s’incorporer dans de nouvelles activités définies. Des possibilités nouvelles se révèlent, des positions sont prises, personnelles sociales. C’est une année de luttes, de conflits et souvent d’un travail rude, mais aussi de fécondation spirituelle ou d’une sorte de résignation stérile aux anciennes habitudes. Un choix conscient -ou inconscient- est généralement fait, ou apparemment forcé par les circonstances. Ceci peut se manifester exactement au milieu de la période, ou durant l’année.

CINQUIEME ANNEE C’est souvent l’année de la plus grande expression de la personnalité où la note dominante de la période septennale peut se révéler avec la plus grande intensité, C’est une année de floraison, et de développement conscient, où s’établi un contact avec les plans les plus élevés, possibles de l’Être Cela peut signifier la rencontre d’un à maître, d’un guide, d’une aide ou devenir soi-même un guide écouté et suivi.

SIXIEME ANNEE Celle-ci devrait être une année fructueuse et culminante, mais qui révèle le besoin d’une sorte de sacrifice ou de renoncement à des idéaux affectionnés et à des contacts personnels. La compassion et la compréhension doivent être cultivées. Les expériences labourent l’âme profondément, souvent tragiquement même, et font naître de nouveaux désirs. Une insatisfaction mêlée d’un sens inquiet de frustration peut apparaître, même au milieu d’un succès ou d’un bonheur apparent. Cet état de chose peut conduire éventuellement à une réalisation, qui à son tour sera la note dominante d’un nouveau cycle de 7 ans.

SEPTIEME ANNEE C’est la période de formation de semences où le cycle entier se termine et le besoin de valeurs nouvelles dans la vie se fait sentir pour amorcer une nouvelle phase de la destinée ou du développement du caractère. Ce sentiment peut atteindre une intensité poignante. Cette septième année devrait être une période de parachèvement, d’illumination ou, plus modestement, d’un haut degré de prise de conscience. Mais souvent les facteurs négatifs sont plus souvent apparents que les positifs ; par le besoin et l’espoir d’une nouvelle phase de vie est ressenti plus fortement que les joyeux accomplissements de l’ancienne phase. Pourtant ce n’est que l’accomplissement de l’ancienne phase qui permettra le nouvel accomplissement. Dans le cas où il y a eu frustration plutôt qu’accomplissement. Le besoin et l’espoir de nouvelle condition de vie peuvent devenir poignants. Dans tous les cas, cette septième année contient en germes la substance du cycle suivant. C’est tout à la fois une fin et un recommencement, ou du moins la promesse d’un renouveau.
Acheter en ligne l’Album N°1 de L’Originel


Forum

Accueil du site | Contact | Plan du site | Espace privé | Statistiques |

     RSS fr RSSAstrologie RSSAstrologie   ?

Creative Commons License

-->