Beauté - Santé - Cure de Jouvence

C’est la nouvelle lune : faites une cure de printemps de 28 jours !

La diététique taoiste

mercredi 25 février 2009

La Diététique taoïste est une méthode idéale à pratiquer par cycles, de façon limitée dans le temps et facile à suivre. Elle vous apportera
- * de retrouver votre poids idéal
- * de vous prémunir contre les désordres de l’immunité et des maladies
- * un renforcement de votre organisme.

A une seule condition : Pratiquer !

Cure de printemps de 28 jours ! Beauté - Santé - Cure de Jouvence La diététique taoiste

Etre en forme et heureux de vivre selon les principes du Yin et du Yang : la gourmandise de déguster des produits sains, le plaisir d’une digestion légère et le tonus éblouissant des jeunes années retrouvé ! Cure de jouvence de 28 jours à débuter un jour de nouvelle lune. Calendrier : c’est aujourd’hui 25 février 2009 la nouvelle lune !

Le Cycle de 28 jours La Diététique Taoïste a été élaborée dans le Cycle de Longue Vie taoïste pour maintenir l’organisme en forme et en santé, grâce à l’alimentation, à une hygiène de vie et à la pratique régulière d’exercices spécifiques. Il est impératif de se régler sur le cycle lunaire, en effet la lune montante va porter et intensifier une poussée de l’énergie pendant la première quinzaine de la cure, jusqu’à la pleine lune. La seconde moitié du cycle est plus douce, une sorte de rythme de croisière s’installe. A noter que pour les personnes en surcharge pondérale, la perte de poids sera immédiate, voire spectaculaire ! En effet la perte de poids est proportionnelle à la surcharge pondérale. Chacun pourra remarquer qu’il monte les escaliers avec une légèreté inaccoutumée. Il est surtout important de bien suivre les indications dans leur intégralité. Un fumeur par exemple doit limiter sa consommation, sinon il aura soif plus que de raison. Bien sûr cette cure de 28 jours peut être l’occasion d’arrêter de fumer.

Le premier jour, manger normalement, il est seulement nécessaire de jeûner le soir. Ne rien absorber après cinq heures, de façon à reposer l’organisme. Le deuxième jour : lever à sept heures et si possible installer un rythme régulier de repas, 7h, 12h, 7h. Bien noter que l’on mange à sa faim, on peut cependant sortir de table avec encore une discrète sensation de faim. Très vite nous serons séduits par la légèreté de notre digestion. Durant la première semaine un nettoyage de l’organisme s’opère, on pourra remarquer l’intensification de la vie onirique : on se souvient de ses rêves plus que de coutume. Le cycle de 28 jours va nous révéler sur nous-même des possibilités insoupçonnées.

Cette méthode fonctionne par cycle, elle est limitée dans le temps. Les différents cycles pourront vous donner les résultats suivants : un poids corporel parfait, disparition complète des affections telles que constipation, hémorroïdes, colique, urémie, disparition des troubles organiques affectant le coeur, l’estomac, l’intestin, l’utérus etc.

Extraits du livre de James Lovelace

Les 7 règles de l’être humain en bonne santé

1- Il dort bien. Ni trop, ni trop peu, il quitte sa couche jamais courbatu. Ses rêves ne lui laissent jamais un arrière-goût de malaise. Il ne somnole pas dans la journée. Le soir, il éprouve une très légère et agréable fatigue, il s’endort presque immédiatement après son coucher. 2- L’être humain en bonne santé récupère vite après l’effort, quel que soit son âge. 3- L’être humain sain de corps se reconnaît à l’harmonie de ses proportions. 4- L’être humain en bonne santé doit se sentir souple de corps et d’esprit. La première souplesse est obtenue par la pratique d’un exercice physique naturel – vie dans la nature – ou rationnel : gymnastique. 5- L’être humain physiquement sain doit, en ce qui concerne ses selles, être comme un animal sauvage : ses selles, quotidiennes, sont sans odeur. Celui qui urine plus de quatre fois par jour : l’élément yin est en excès dans son organisme. 6- L’être humain en bonne santé possède une humeur égale. Il est plutôt gai, sans explosions de joie, lesquelles, lorsqu’elles se produisent sans raison, révèlent l’existence d’une affection cachée – surtout si elles sont suivies d’un état dépressif. 7- Enfin, l’homme sain de corps est doué d’un bon appétit, non excessif.

La nature est instructive

Les Pères du Tao, dans leur projet de vivre longtemps et en bonne santé, ont observé la nature et particulièrement ils ont regardé vivre les animaux. L’animal sauvage, s’il résiste à la sélection naturelle, jouit d’une santé et d’une vitalité très supérieure à la bête commensale de l’homme. L’animal sauvage se nourrit comme le veut la nature. L’animal domestique à l’exemple de l’homme consomme des nourritures artificielles. L’occasion lui est donnée de manger au-delà de ses besoins. Il ne jeûne jamais. Et surtout, toujours à l’exemple de l’homme, il absorbe dans sa nourriture un excès de liquide. C’est ce dernier point l’essentiel. La nourriture solide doit être yang, sèche. La boisson est yin. Les deux ne doivent jamais être mélangées si l’on veut que se produise leur effet bienfaisant, leur effet naturel.

Exemple de menus pour une journée

Lever à sept heures. Boire un verre d’eau. Gymnastique.

Petit déjeuner : Une tasse de thé léger Un verre de flocons de céréales Une demie pomme. Ou Boire une tasse de café de céréales (caro) ou de chicoré Deux tranches de pain complet.

Déjeuner de midi : Galette pour deux personnes : farine complète ou farine de sarrasin Une carotte Chou vert râpé 4 radis roses Céleri branche, Persil, un oignon, une gousse d’ail Une poignée de cresson ou de pissenlit Ou Deux verres de riz complet 100g de choux de Bruxelles Céleri branche, Deux olives noires, sel gris Germes de blé Huile de sésame Ou Deux verres de polenta (semoule de maïs) Une poignée de cresson Une carotte Deux olives noires, sel gris Une tranche de pain complet 16h : Infusion au choix Menthe, verveine, thym, romarin, sauge, reine des prés, ou tilleul.

Dîner : 100g de pâtes complètes Une carotte Une poignée de haricotes verts Une poignée de haricots blancs Sel, basilic, une cuiller/café d’huile d’arachide Ou Riz complet Potage : 1 poireau, 1 carotte 1 branche de céleri 1 oignon, 1 gousse d’ail, Sel gris, huile de sésame Ou Un verre de boulghour ou pilpil 200g d’épinards 1 carotte 1 cuiller/café huile d’olive Germes de blé 1 tranche de pain complet Dessert au choix Un bol de compote (une pomme) Une pomme au four Tarte aux pommes


Exemples d’exercices Battre le tambour céleste Etant assis, « grincer des dents » pour rassembler les dieux, trente-six fois. Embrasser les deux mains le k’ouen-louen (le crâne). Battre le tambour céleste vingt-quatre fois. Pour « battre le tambour céleste », il faut ramener les paumes des deux mains et les placer sur les oreilles ; avec l’index, frapper le médius (en le croisant) et frapper le derrière du crâne à droite et à gauche, de chaque côté vingt-quatre fois.

Gymnastique de Tchong-Li Masser les reins avec les deux mains trente-six fois.

Voir en ligne : La diététique taoïste

Forum

Accueil du site | Contact | Plan du site | Espace privé | Statistiques |

     RSS fr RSSMédecine Pratique RSSMédecine Chinoise   ?

Creative Commons License

-->