La Posture de l’Arbre (Zhan Zhuang)

Construisez votre force interne

par le Dr Yu Yong Nian

mardi 12 janvier 2016 par herve

La Posture de l’Arbre, ayant un objectif de santé, consiste à se tenir de la façon suivante :
Les deux pieds sont écartés d’une largeur égale à celle des épaules ;
Les deux genoux sont un peu fléchis ;
Le corps est en position assise (pour les gens ayant une condition physique relativement faible) ;
Les mains avec les paumes tournées soit vers l’intérieur, soit vers l’extérieur se soulèvent tout doucement comme si elles serraient quelque chose dans les bras.

La hauteur des mains varie entre le niveau des sourcils et celui du nombril.

La position horizontale varie de trente centimètres en avant du corps à une position très près du ventre, mais sans le toucher. Le réglage dans cette zone évite donc la pression sur les poumons, ainsi qu’une respiration mauvaise induite par une position incorrecte des épaules et de la poitrine.

Le degré de flexion des jambes est réglé de manière à être supportable et sans trop de douleur. Les muscles des épaules, du dos et de la poitrine doivent être absolument relâchés pour que la respiration puisse s’effectuer naturellement et que la poitrine ait une sensation de détente, que la tête soit claire et le corps serein avec une répartition homogène de la force.

Vous devrez passer du temps à pratiquer avant de ressentir quelque chose et encore davantage de temps avant de commencer à comprendre. Mais, d’après mon expérience, au bout de trois mois de pratique, la plupart des personnes se sentent au moins en meilleure santé et ont davantage d’énergie.

Pendant les 2 ou 3 premières semaines vous vous sentirez mal à l’aise et dans une position inconfortable. Vos épaules seront douloureuses, mais au
bout de quelques semaines cela deviendra plus facile. Plier les genoux augmente la pression et accélère la circulation du sang et du Chi, ainsi en même temps que vous augmentez votre capacité pulmonaire, votre circulation s ’accélère. Votre corps commence à changer de l’intérieur. Ces manifestations internes sont des picotements qui apparaissent comme des fourmis qui se déplacent sur vos mains, vos bras et votre corps ou une sensation de
chaleur.

Le premier but de votre entrainement est d’améliorer votre propre santé. Une fois que vous irez mieux, vous pourrez utiliser Zhan-Zhuang pour aider les autres. Vous devez vous entrainer tous les jours, c’est très important. En vous entrainant tous les jours, vous arriverez à comprendre la circulation dans votre corps et le fonctionnement de vos organes. Votre sensibilité va augmenter, vous allez découvrir de nouvelles sensations dans le bout des doigts et sur votre peau. Lorsque vous dépassez les douleurs dans vos épaules et vos genoux, vous construisez votre force interne et vous atteignez un nouveau niveau dans votre entrainement.

Extérieurement vous ferez les mêmes choses mais intérieurement pour vous cela sera différent.

Vous pourrez apprécier les bénéfices du Zhan Zhuang lors de votre prochain rhume, si votre nez est bouché, prenez la Posture de l’Arbre pendant un moment. En moins de trente minutes, vous pourrez respirer facilement, car vous aurez amélioré votre circulation et augmenté votre capacité respiratoire.

Il est important de ne pas renoncer. Toutes vos questions recevront au fur et à mesure une réponse au cours d’un entrainement durable de Zhan Zhuang.

Voir en ligne : I-Chuan, de Yu Yong Nian

Forum

Accueil du site | Contact | Plan du site | Espace privé | Statistiques |

     RSS fr RSSArts Martiaux   ?

Creative Commons License

-->