Le Journal de la Corse

Un héritage intemporel

Philippe Peraut

samedi 20 août 2016 par Claire Mercier

L’écrivain d’origine insulaire vient de signer aux éditions « L’Originel » son dixième ouvrage en collaboration avec Jean-Pierre Crépin, économiste. Intitulé « Crise et mutation » cet ouvrage met en exergue, à travers une correspondance entre les deux co-auteurs, le constat « d’un monde contraint de muter sous l’impact d’une crise sociétale sans précédent. » L’occasion de revenir sur le parcours atypique d’un homme hors du communs..

Charles Antoni : Un Héritage Intemporel in le Journal de la Corse, semaine du 12 au 18 mars 2010

Crise et Mutation L’écrivain d’origine insulaire vient de signer aux éditions « L’Originel » son dixième ouvrage en collaboration avec Jean-Pierre Crépin, économiste. Intitulé « Crise et mutation » cet ouvrage met en exergue, à travers une correspondance entre les deux co-auteurs, le constat « d’un monde contraint de muter sous l’impact d’une crise sociétale sans précédent. » L’occasion de revenir sur le parcours atypique d’un homme hors du commun...

Il est des hommes qui, guidés par une main intangible, fascinent par leur parcours atypique digne des plus grands scénarios hollywoodiens. Des hommes qui n’hésitent pas, un jour et on ne sait pourquoi, à tout plaquer pour vivre leur passion en respectant à la lettre le célèbre adage latin « Carpe Diem ». Charles Antoni est de ceux-là. Aussi humble que discret, il se fond volontiers dans la masse mais fascine les auditeurs dès qu’il prend la parole et se met à raconter, tel un livre ouvert, son étonnant vécu. Son « Carpe Diem » reste, toutefois, particulier : Soif d’Etreté, Intangibilité, Métaphysique, Non-Dualité, autant de termes que le néophyte aura bien du mal à saisir. Spiritualité avec un grand S, voilà le leitmotiv qui accompagne sa vie depuis sa plus tendre enfance.

De Lentu à...Bombay Charles Antoni a conservé, de ses racines insulaires - il est né à Lentu et y a vécu jusqu’à 5 ans -, quelques unes de nos traditions ancestrales véhiculées depuis la nuit des temps. Sans doute auront-elles guidé ses pas aux quatre coins du globe afin qu’il retrouve cet héritage sous une autre forme chez les chamans mexicains ou les sages hindous. L’Inde, où il se rendra à sept reprises, restera une période importante de son existence. D’un personnage étrange qui le met sur les traces de l’ouvrage spirituel « fragments d’un enseignement inconnu », à Sri Poonja, sage hindou, il va cheminer à l’intérieur de lui-même et trouver, à travers l’Advaïta Vedànta (école philosophique indienne prônant l’Unicité de l’Etre), l’aboutissement de sa quête. Une quête pour laquelle ce talentueux acteur promis à un bel avenir au sein de la troupe du Théâtre du Soleil -dirigé alors par Ariane Mnouchkine- n’hésitera pas à tout plaquer.

« L’Intangible », premier ouvrage En 1977, il est de retour à Paris et décide, avec une bande de copains, tous passionnés de spiritualité, de créer une revue : « L’Originel ». Quelques temps plus tard, la maison d’édition-qui porte le même nom- voit le jour. Parallèlement, Charles Antoni se met à écrire.« Le Yoga du Soleil », « Le Tai Chi Chuan », tout d’abord, puis « L’Intangible », premier ouvrage traitant de métaphysique. « Il est bien difficile d’évoquer l’intangible, encore moins de le conceptualiser. C’est, en quelque sorte, la Non-Dualité, bien que ce terme soit dénaturé et « occidentalisé ». II y a quatre ans, l’auteur a signé « Vis ta vie ». « Il nous faut apprendre à rêver, à rêver encore. Mais il s’agit là du véritable rêve, du rêve créateur et non pas du rêve de l’homme endormi. » L’auteur incite, dans un style qui lui est propre, le lecteur à vivre sa vie au lieu d’être vécu par elle. »

Crise et Mutation, constat amer de notre société Le 11 janvier dernier, l’écrivain a signé son dixième ouvrage, en collaboration avec Jean- Pierre Crépin, économiste. À travers une correspondance effectuée par mails interposés, les deux auteurs mettent en exergue, l’un l’aspect philosophique, l’autre l’aspect économiste de leur vision d’un monde contraint de muter sous l’impact d’une crise sociétale sans précédent. « L’objectif, explique Charles Antoni,c’était de rassembler nos idées, de trouver la manière d’agencer tout cela et de le propulser. Chacun a donc écrit son texte de son côté, et nous nous sommes répondu. Jean-Pierre est resté dans son domaine, l’économie. J’ai, pour ma part, abordé le sujet de manière métaphysique. » « L’Homo Economicus » est-il promis au bonheur ? Que peut-on installer de durable entre la consommation et la religion dans un monde où la crainte des Dieux a été remplacée par la crainte du Marché ? Telle est l’idée principale développée par les deux auteurs.

Philippe Peraut

Crise et Mutation, Editions L’Originel, Paris, 18 euros. www.loriginel.com


Forum

Accueil du site | Contact | Plan du site | Espace privé | Statistiques |

     RSS fr RSSLittérature   ?

Creative Commons License

-->