Nouveauté

L’empreinte de Krishnamurti

Une lecture approfondie de l’enseignement de Krishnamurti.

dimanche 7 avril 2013 par Claire Mercier

L’auteur Henry Damay n’a aucune prétention d’enseigner quoi que ce soit, mais simplement de décrire ce qui s’est passé à partir de l’écoute subjuguée d’un auditeur de Krishnamurti, interpellé par ses conférences, sous la grande tente de Saanen, ainsi que par la lecture de ses livres.

Le présent ouvrage n’a pas pour but une quelconque remise en questions de l’enseignement de Krishnamurti, mais tente de jeter un regard sur les répercussions, dans le temps et l’espace, qui ont pu se produire chez un fervent admirateur inconditionnel, en son temps, de cette nouvelle et puissante forme de pensée, émanant du personnage. Acheter en ligne

Extrait :

" L’idée commune que l’être réalisé est devenu parfait et ne peut que vivre dans un état irréprochable, avec des critères de comportement d’une moralité sans concession perd toutes significations lorsqu’il est vu qu’il n’y a personne pour faire un choix, dans la perfection comme dans l’imperfection ; cela se produit.

La dure réalité nous fait voir que les mensonges, l’injustice, la cruauté et toutes les misères qui sévissent dans le monde sont l’UN en manifestation à travers des milliards de formes se croyant autonomes.

Réaliser que l’énergie qui anime le Cosmos n’a aucun sens moral, aucun principe sur le bien et le mal ne peut être admissible que si les péripéties du monde apparaissent comme une énergie en mouvement dont les modalités de fonctionnement sont hors d’atteinte du mental et de son rêve de perfection.

Nous sommes ici dans les zones où les explications n’ont plus cours et ne mènent nulle part, sans vision globale, seule cette vision peut permettre que s’infuse dans le corps et le psychisme le ressenti d’une sérénité qui pointe vers une sensation d’amour sans objet.

Cet état est la réponse ultime à toutes les questions ; au moment où le bruit mental cède la place au silence, le vide est reconnu, tous les concepts du temps d’espace, du bien et du mal deviennent inconsistants pour cette plongée dans le non-savoir.

Il n’y a plus que ce qui est.

Sur le plan pratique de la vie quotidienne, quand ce grain de sel que nous sommes découvre qu’il est la totalité de l’Univers, même le témoin silencieux s’efface ; il n’y a plus que ce qui est - dans l’unité retrouvée. "


Forum

Accueil du site | Contact | Plan du site | Espace privé | Statistiques |

     RSS fr RSSPhilosophies et Religions RSSNon-dualité   ?

Creative Commons License

-->