Nouveauté

Le pouvoir des décisions, de Patrick Vigneau

Le récit d’une initiation

mercredi 20 novembre 2013 par Claire Mercier

Le pouvoir des décisions« Une nouvelle étape de l’évolution humaine se décèle dans la crise de la société. Pour l’individu, cette évolution nécessitera un choix. Choix de vie, choix de conscience, qui permettra une ouverture au nouveau. Cela se ressentira comme la venue d’une force, d’une énergie, qui semblera totalement nouvelle. Et pourtant qui aura toujours été là. Comme une graine qui n’avait pas encore germé. Ce n’est pas un idéal, ni une formule poétique. Il y a réellement quelque chose de totalement nouveau qui attend. Une force qui peut modifier certains éléments essentiels de notre conscience. Le vieil homme qui me permit de le découvrir l’appelait Adi Shanti. Mais d’autres noms lui furent donnés en d’autres lieux. Commander en ligne.

Aujourd’hui, je viens témoigner de cette rencontre et de cette expérience car j’ai compris que cela ne m’appartenait pas. Il a fallu près de 30 ans pour que j’ose en parler, pour que ce livre se prépare. Il a fallu ce temps pour que je comprenne et clarifie ce que furent pour moi les effets d’une rencontre foudroyante. Celle avec un homme, un véritable sage, qui était aussi prophète : Sri Manoharan. Il fut un initiateur, un maître, un passeur. Un homme ordinaire, discret et peu connu en Occident, il fut cependant un précurseur. Il n’y a que peu de documents sur cette grande âme, l’essentiel ici vient de mes souvenirs, de mon journal et de l’esprit qu’il m’a transmis. »

L’auteur de Le pouvoir des décisions : Patrick Vigneau vécut en Inde, fut initié au Kriya yoga puis devint sophrologue et thérapeute. Il créa l’Institut de Sophrologie transpersonnelle et le réseau de Maisons de Paix.

Il a déjà publié aux éditions L’Originel Découvrir Krishnamurti, La Joie d’être soi avec Ramana Maharshi, et La Méditation du coeur.

Extraits

« Je passai la soirée dans une chambre d’hôtel à lire ce petit livre d’une trentaine de pages. Le Shanti Marga se présente comme la voie de la paix. Shanti signifie paix, Marga : voie. Cela concerne bien sûr la recherche de la paix intérieure, mais, c’est beaucoup plus que la tranquillité d’esprit. C’est beaucoup plus aussi que la résolution des conflits intérieurs. Il s’agit d’une expérience de conscience, disait le livre, où une force particulière, appelé Adi Shanti, est reçue. »

« Voyez Gandhi ! Tout commença par une décision qu’il prit à 25 ans de lutter contre l’injustice des lois raciales en Afrique du Sud... Sachez prendre les décisions qui vous élèvent. Une décision déclenche une force, telle une locomotive qui se met à démarrer sur les rails... »

Sri Manoharan

« On a au cours de notre vie des décisions à prendre pas toujours faciles. Une décision laisse souvent place au doute. La peur va perturber le jugement et on hésite. Et pourtant notre plus grand pouvoir est celui de la décision. Car c’est l’ensemble de toutes les décisions que nous prendrons qui fera ce que nous serons dans cinq ou dix ans.

Alors apparaît le cœur, l’origine, la source de toutes choses, la merveilleuse beauté de la vie. L’Adi Shanti, la paix primordiale.

Ce qu’on appelle la grâce, comment l’appeler autrement. C’est la libération de l’idée d’être une personne. Nous voulons être quelqu’un et soudain il y a la réalisation qu’il n’y a pas de quelqu’un. Ce n’est pas angoissant, c’est merveilleux, c’est éblouissant. Je ne suis rien alors, et donc je suis tout. Je, c’est l’Etre. Ce n’est pas mental, c’est plénitude, joie lumineuse, paix totale. »


Accueil du site | Contact | Plan du site | Espace privé | Statistiques |

     RSS fr RSSPhilosophies et Religions RSSNon-dualité   ?

Creative Commons License

-->