A la prochaine nouvelle lune

Découvrir les règles de la diététique taoïste

Cycle de longue vie du tao

jeudi 11 juin 2015 par Claire Mercier

Le manuel "La diététique taoïste" de James Lovelace est un recueil de conseils et de suggestions pour maintenir l’organisme en forme et en santé, grâce à l’alimentation et à la pratique régulière d’exercices spécifiques. Cette méthode fonctionne par cycle, elle est limitée dans le temps. Les différents cycles pourront vous donner les résultats suivants : un poids corporel parfait, disparition complète de affections telles que constipation, hémorroïdes, colique, urémie etc., disparition des troubles organiques affectant le coeur, l’estomac, l’intestin, l’utérus.

Cure de jouvence de 28 jours à commencer impérativement à la nouvelle lune.

La diététique taoïsteLE SECRET DE L’IMMORTALITE

L’enseignement du Tao est un enseignement visant à transformer la vie entière de l’adepte et non pas quelques-uns des aspects de cette vie. Voici donc, sous l’appellation globale : Cycle de Longue Vie, la présentation de la Technique du Tao sous son aspect physiologique. Qu’est, exactement, le Cycle de Longue Vie ? Le Cycle de Longue Vie est un ensemble de procédés visant à l’amélioration de la santé générale en dehors de toute médecine proprement dite. Ce Cycle prolonge-t-il réellement la vie ? Il est permis de répondre par l’affirmative. Si vous pratiquez le Cycle, vous n’en franchirez pas pour autant, automatiquement le cap des cent ans, mais il est certain que votre potentiel vital se trouvera renforcé pas cette pratique.

Les Pères du Tao, dans leur projet de vivre longtemps et en bonne santé, ont observé la nature et particulièrement ils ont regardé vivre les animaux. L’animal sauvage, s’il résiste à la sélection naturelle, jouit d’une santé et d’une vitalité très supérieure à la bête commensale de l’homme. L’animal sauvage se nourrit comme le veut la nature. L’animal domestique à l’exemple de l’homme consomme des nourritures artificielles. L’occasion lui est donnée de manger au-delà de ses besoins. Il ne jeune jamais. Et surtout, toujours à l’exemple de l’homme, il absorbe dans sa nourriture un excès de liquide. C’est ce dernier point l’essentiel. La nourriture solide doit être yang, sèche. La boisson est yin. Les deux ne doivent jamais être mélangées si l’on veut que se produise leur effet bienfaisant, leur effet naturel.

Les 7 règles de l’être humain en bonne santé

1- Il dort bien. Ni trop, ni trop peu, il quitte sa couche jamais courbatu. Ses rêves ne lui laissent jamais un arrière-goût de malaise. Il ne somnole pas dans la journée. Le soir, il éprouve une très légère et agréable fatigue, il s’endort presque immédiatement après son coucher. 2- L’être humain en bonne santé récupère vite après l’effort, quel que soit son âge. 3- L’être humain sain de corps se reconnaît à l’harmonie de ses proportions. 4- L’être humain en bonne santé doit se sentir souple de corps et d’esprit. La première souplesse est obtenue par la pratique d’un exercice physique naturel - vie dans la nature - ou rationnel : gymnastique. 5- L’être humain physiquement sain doit, en ce qui concerne ses selles, être comme un animal sauvage : ses selles, quotidiennes, sont sans odeur. Celui qui urine plus de quatre fois par jour : l’élément yin est en excès dans son organisme. 6- L’être humain en bonne santé possède une humeur égale. Il est plutôt gai, sans explosions de joie, lesquelles, lorsqu’elles se produisent sans raison, révèlent l’existence d’une affection cachée - surtout si elles sont suivies d’un état dépressif. 7- Enfin, l’homme sain de corps est doué d’un bon appétit, non excessif.

Voir en ligne : La Diététique taoïste

Accueil du site | Contact | Plan du site | Espace privé | Statistiques |

     RSS fr RSSMédecine Pratique   ?

Creative Commons License

-->