Nouveauté

Le Yoga caucasien

Ashtar Khan

mardi 9 septembre 2014 par Claire Mercier

Le yoga caucasienLe Yoga Caucasien du Comte Walewski est la synthèse des enseignements yoguiques, alchimiques et kabbalistiques. C’est un Yoga adapté à la spécificité de l’homme occidental, à sa morphopsychologie et à son mode de vie. Etant une synthèse des Yogas (ou au contraire, à l’origine de tout les Yogas), il est plus compact, moins contraignant et plus facilement applicable dans notre société. Le Yoga Caucasien est une méthode appartenant aux Yogas occidentaux dont les techniques se trouvent à l’origine des rituels et cultes de nos sociétés secrètes ou discrètes ainsi que de nos religions monothéistes.

Ashtar Khan

Le chemin emprunté par Ashtar Khan est en adéquation avec celui de son Maître, Dan Zarathoustra, qui lui dit : « Si l’on a le comportement du commun des mortels, en quoi pourrions-nous espérer une vie dépassant la simple condition humaine ? ». Si vous passez votre temps à pratiquer certaines choses, à étudier, à méditer toutes les nuits, vous avez un problème pour aller travailler à 8 heures du matin. Alors, je suis obligé de vivre autrement, de vivre de ce que je sais faire, le Yoga. Ces quelques pages sur Internet sont là, seulement pour vous dire, qu’il existe bien un Ashtar Khan, que je suis Yogin, que je veux aller plus loin dans mes pratiques yoguiques, et que pour se faire ou je vis nu dans une caverne ou une structure se forme, me permettant d’enseigner et de méditer. Je veux monter un "Euroville" en France, et des centres de yoga dans le monde.

Extrait :

Dans ce livre, je citerai brièvement les méthodes connues permettant de s’immortaliser en tant que conscience. C’est le but de la vie, de notre vie en tant qu’homme. Puis, je développerais que le Yoga.

J’abandonnerai dans ce livre toutes références au Hatha (violence) Yoga pour les raisons suivantes :

- Le Hatha Yoga est moderne. Il n’existe que depuis le moyen âge et n’est enseigné dans aucune tradition initiatique, qu’elle soit hindouiste, bouddhique ou autre.

- En dehors des symboles solaire et lunaire de ses deux syllabes, (Ha solaire, Tha lunaire), le mot Hatha indique un effort violent pratiqué que dans un contexte sectaire*.

Seules cinq postures du Hatha Yoga sont universellement reconnues comme faisant partie du Yoga. A savoir : Svastikasana, Virasana, Siddhasana, Padmasana, Bhadrasana. Ces postures ne participent qu’à une seule chose : la méditation. Les autres sont à effectuer que pour des raisons de santé ou dans un but précis. Elles ne sont à exécuter qu’accompagnées de la réalisation des huit degrés, à savoir :

- Les cinq Abstinences (yama) : de la violence**, du mensonge, du vol, de la luxure, de la possession.

- Les cinq Observances (niyama) : de la pureté, du contentement, de l’austérité, du développement de soi par la méditation.

- Le contrôle du souffle divisé un quatre degrés (prânâyâma).

- Le retrait des sens (pratyâhara).

- La concentration (dharana).

- La contemplation (dhyâna)

- L’indentification (Samâdhi).

Avec les postures (âsanas), ce sont les huit éléments et degrés du Hatha Yoga.

On considère, généralement qu’il y a quatre sortes d’aspirant au Yoga : le faible (mridu sâdakha), le moyen (madhyama*), le supérieur (adhimâtra), et le suprême (adhimâtratama). Pour ceux d’entre vous qui pratiquez le Hatha Yoga, dans quelle catégorie vos professeurs vous ont-ils placé ? Et, est-il sérieusement possible, sans vivre dans un contexte de monastère ou un environnement sectaire, de pratiquer le Hatha Yoga ? Non ! D’après les textes, sa pratique demande entre six à huit heures par jour. Les avez-vous ? Et remplissez-vous toutes les conditions énoncées plus haut ?

Voir en ligne : Le Yoga caucasien

Accueil du site | Contact | Plan du site | Espace privé | Statistiques |

     RSS fr RSSSanté-Bien-être   ?

Creative Commons License

-->