Nouveauté

Le Tao du Rajeunissement

Docteur N’Guyen-Truong

jeudi 6 mai 2004 par herve

JPG - 7.3 ko
Le Tao du Rajeunissement

Après des recherches d’un bon demi-siècle visant d’abord à établir la liaison entre points d’acupuncture et conductivité électrique, puis à concevoir des appareils permettant les estimations énergétiques et les traitements, le matériel a enfin été réalisé au Japon et aux Etats-Unis, et est utilisé à présent aux Etats-Unis, en Allemagne, en France, en Russie, au Japon, en Angleterre, en Italie, et en Corée. Aux Etats-Unis, on compte environ 100 000 praticiens utilisateurs.

Durant le XXe siècle, la science et la médecine ont établi que la santé dépend de l'équilibre entre le fonctionnement des structures physiques et la chimie du corps. Or, quand il s'agit de traiter maladies ou déséquilibres, le recours à des produits chimiques de plus en plus élaborés entraine généralement des effets secondaires fâcheux, souvent même extrémement génants ou graves ; et il arrive aussi que le corps ne réagisse plus a l'ingestion de médicaments chimiques ! Cette constatation a donc conduit médecins et thérapeutes à se tourner, non plus vers des traitements allopathiques conventionnels, mais vers les ressources offertes par la médecine énergétique.

Celle-ci se fonde sur la circulation de l'énergie dans le système des méridiens d'acupuncture connus en médecine traditionnelle chinoise. Nous l'avons dit, les différents organes sont associés aux différents méridiens énergétiques, et la santé de ces organes peut être restaurée par le rétablissement du courant dans ces méridiens. Il est en effet possible de mesurer l'énergie aux points d'émergence de ces méridiens (la résistance électrique de la peau baisse au niveau de ces points d'acupuncture par rapport aux zones environnantes), et ainsi, de la corriger. En quelques mots, il s'agit de mesurer les différentes fréquences électromagnétiques émises par le corps afin de détecter les déséquilibres causés par une pathologie, une maladie ou un vieillissement cellulaire qui perturbent le potentiel énergétique du corps. Cette étude est essentielle pour rétablir l'équilibre dans le corps avant que la pathologie ne se déclare. On perçoit ainsi des signes d'alarme avant même l'interruption des équilibres chimiques qui conduit à la maladie. Il s'agit donc ici d'une médecine curative, éventuellement, mais surtout préventive, ce que vise avant tout la médecine traditionnelle chinoise.

Mais comment peuvent s'effectuer ces relevés ? Certes, la médecine d'aujourd'hui nous a habitués à des méthodes de diagnostic techniquement très avancées : électrocardiogramme, électroencéphalogramme, résonances magnétiques, scanner, etc. Il ne s'agit pas ici de cela, qui ne fournit que des images, des tracés, des éléments de diagnostic, supports de traitement. La médecine énergétique, ou bio-énergétique, utilise des champs électriques et magnétiques, des ondes courtes, sonores, mais pour évaluer les conditions de la santé. En détectant les déséquilibres des champs énergétiques on pourra corriger ces derniers, soit par des thérapies holistiques, soit en rétablissant les niveaux énergétiques des différents champs, avant que n'apparaissent des destructions chimiques ou structurelles dans l'organisme.

Détecter, rééquilibrer, reste a savoir comment on peut y parvenir. Il a fallu pour cela imaginer et réaliser des appareils de haute technologie. Aprèss des recherches d'un bon demi-siècle visant d'abord à établir la liaison entre points d'acupuncture et conductivité électrique, puis à concevoir des appareils permettant les estimations énergétiques et les traitements, le matériel a enfin été réalisé au Japon et aux Etats-Unis, et est utilisé à présent aux Etats-Unis, en Allemagne, en France, en Russie, au Japon, en Angleterre, en Italie, et en Corée. Aux Etats-Unis, on compte environ 100 000 praticiens utilisateurs.

Les appareils d'électro-acupuncture utilisent les courants de basse fréquence pour stimuler la zone fragile, en ajustant sans cesse l'intensité et la fréquence du courant selon la résistance de la partie à traiter, et faciliter le processus de régénération. Il ne s'agit pas d'une action éphémère, mais prolongée sur les tissus ainsi traités. Douleurs, migraines, spasmes musculaires, arthrite, infections, brulures, douleurs neurologiques, inflammation, cicatrisation, y trouvent un véritable traitement de régénération cellulaire. Malgré son nom, l'appareil ne pique pas, le traitement est parfaitement indolore et sans danger.

Voilà donc en place l'électro-acupuncture. Assistée d'un ordinateur, elle opère par capteurs de surface au moyen de deux électrodes. L'appareil relève et décode les pulsations électromagnétiques des cellules à la surface cutanée, 400 fois par seconde, et renvoie un courant électromagnétique correctif personnalisé dans la zone à traiter. C'est bien ici la nouveauté. Car lorsqu'on a recours aux thérapies physiques traditionnelles (laser, ultrasons, électromagnétisme), c'est en suivant un protocole théorique et général, établi à la suite de statistiques. L'appareil traditionnel utilisé ne dose pas son intensité et sa fréquence selon les besoins exacts du patient. Or, chaque patient représente un cas particulier, unique, singulier.

Comment déterminer de façon précise l'intensité, la durée souhaitable du traitement pour lui, rien que pour lui ? L'appareil d'électro-acupuncture fonctionne en créant un circuit fermé avec la région du corps à traiter. Deux électrodes sont placés sur la zone du corps où il y a inflammation, ou dégénérescence, ou vieillissement. Une fois mis en route, l'appareil à interroge à le tissu en question pour s'informer de son état physico-chimique, état que lit et interprète l'ordinateur. Cela fournit l'information. En réponse, le systéme électronique envoie aux tissus le correction énergétique appropriée, le temps, le nombre de fois nécessaire pour rétablir l'équilibre physico-chimique souhaité. Aussitôt celui-ci atteint, la correction cesse ; aucun danger donc de rester en deçà de l'effet voulu, ni d'agir par excés.

Une efficacité aussi étonnante ne pouvait s'obtenir sans le secours de l'ordinateur qui, à la vitesse de l'éclair, multiplie les lectures des réactions cellulaires, traduit ces relevés en termes mathématiques et dose la correction immédiate en fonction du résultat obtenu. En quelque sorte, l'opérateur dialogue ainsi avec le patient, ou plutôt, avec ses tissus les plus cachés. Ainsi peut-on débusquer à la racine n'importe quel problème organique et y remédier grace à cet outil performant de diagnostic et de traitement. Les appareils d'électro-acupuncture utilisent les courants de basse fréquence pour stimuler la zone fragile, en ajustant sans cesse le à tir à, la force et la fréquence du courant, selon la résistance de la partie à traiter, et faciliter le processus de régénération et de guérison. Il sera certes opportun de compléter ces heureux effets par une thérapeutique générale : adaptation du rythme de vie, de l'alimentation, du climat ambiant, surtout s'il s'agit de pathologies chroniques.

Se procurer l’ouvrage du Dr N’Guyen-Truong, Le Tao du Rajeunissement, Editions L’Originel.

www.loriginel.com ou 01 42 46 28 21.


Forum

Accueil du site | Contact | Plan du site | Espace privé | Statistiques |

     RSS fr RSSMédecine Pratique RSSMédecine Chinoise   ?

Creative Commons License

-->