Développement personnel : l’Intangible

Le stade ultime de l’évolution

Par Charles Antoni

dimanche 14 août 2016 par Claire Mercier

La philosophie orientale et la philosophie occidentale ont jusqu’à présent emprunté deux chemins entièrement distincts et diamétralement opposés. Mais peut-être est-ce le moment, à l’orée du troisième millénaire, d’envisager une recherche d’unification de ces deux tendances en une synthèse équilibrée qui permettrait l’éclosion d’une Philosophie Unique, de caractère Universel.
BMP - 108.8 ko
L’Intangible

Ce livre est un livre d'espoir. Espoir d'une conciliation possible entre les conceptions du monde de la physique moderne et de la pensée philosophique orientale. Espoir et conviction qu'une autre qualité d'être à demeure possible. Espoir qu'une autre façon de conduire sa vie, libre de l'esclavage des " réponses conditionnées ", permettrait d'accéder à cette paix intérieure au-delà de toute pensée.

Sans doute, devrons-nous pour cela subir provisoirement une sorte d'intervention chirurgicale à cœur ouvert afin d'être à même de " vider notre tasse ". L'auteur nous propose ici une nouvelle approche scientifique de ce personnage complexe et obscur nommé Ego, ainsi que la définition d'un procédé analytique pragmatique, une étude directe et profonde de son fonctionnement et de ses mécanismes. Il nous montre que l'Ego, cet ouvrage d'orfèvrerie, ce fruit de l'évolution, est l'un des dons prodigieux faits à l'homme, à condition que celui-ci demeure suffisamment ouvert, qu'il ne ferme pas à les portées du domaine inconnu de l'Intangible, et permette à la Sublimité enfermée en lui d'affleurer, plutôt que de laisser cette entité diriger sa vie en maître tyrannique. Si Jean-Paul SARTRE écrit: " l'Enfer, c'est les autres ", l'auteur pourrait lui répliquer: " l'Enfer, c'est l'Ego-Usurpateur ". Car, comme nous le découvrirons au cours de notre lecture, le propre de cet Ego est de toujours penser que seul l'autre est blâmable.

Cet usurpateur de fonction vit dans un tel sentiment d'inconfort qu'il finit par tuer, en essayant de l'anesthésier par toutes sortes de stratagèmes, la vie qui se trouve en l'homme. Vivant exclusivement d'impulsions enchaînées à ses opinions et " échelles de valeurs "; il est cause du divorce entre l'homme et la Nature et, de ce fait, source de son malaise et de sa souffrance. Aussi, pour qu'ait lieu un nettoyage complet, une grande bataille devra s'engager entre la Sublimité et l'Ego-Usurpateur. Si, au cours de cette bataille, la porte s'entrouvre, l'homme sera mis en contact avec des forces supérieures. Car l'homme peut devenir un " être " réellement merveilleux s'il se met en harmonie avec les forces de la Création, de l'Intangible. Ainsi fera-t-il l'expérience de la Totalité de la Nature et de l'art de vivre en harmonie avec elle et, de ce fait, aura-t-il le pouvoir d'échapper à la " loi du hasard ". En nous existe un potentiel bien plus considérable que nous ne l'imaginons et dont incontestablement nous n'utilisons qu'une infime partie. Dans cet ouvrage, nous entrevoyons la possibilité d'entrer en contact avec une autre forme d'énergie et de prendre conscience de nos "cycles intérieurs ". Cet écrit, duquel se dégagent des impressions révélatrices et profondes comme le monde intérieur des eaux d'un lac tranquille, a pris pour moi valeur de provocation et de garant pour me lancer dans la grande bataille de l'aventure de la Conscience. Celui qui, conduit par cet étonnant témoignage, aspirera a s'engager dans ce voyage en quête d'un nouvel " espace ", progressant à la découverte de lois et d'interrelations inexplorées - abolissant ce qui s'interpose entre lui et la Connaissance -, aura sans doute comme moi ce plaisir d'enfant, avide de découvrir et d'expérimenter en une " ouverture permanente ", à emprunter le sentier qui mène à une Renaissance.

M. MUCHA Paris-1986

La philosophie orientale et la philosophie occidentale ont jusqu'à présent emprunté deux chemins entièrement distincts et diamétralement opposés. Mais peut-être est ce le moment, à l'orée du troisième millénaire, d'envisager une recherche d'unification de ces deux tendances en une synthèse équilibrée qui permettrait l'éclosion d'une Philosophie Unique, de caractère Universel.

Pour ce faire, nous devrons nous efforcer d'appréhender les outils conçus voilà bien longtemps par les " chirurgiens " de l'Orient pour le travail intérieur en nous appuyant sur les instruments créés par les " médecins " de l'Occident pour le travail extérieur de l'homme. Une telle approche rendrait possible l'avènement d'une Philosophie Universelle qui, par ses composantes orientale et occidentale, conférerait à l'homme futur un système culturel nouveau et fournirait la structure d'une nouvelle forme de Civilisation. On ne saurait de nos jours réfuter le bien-fondé de cette perspective d'une Philosophie Universelle émanant d'une fusion des tendances philosophiques orientale et occidentale (la première partant du monde intérieur et la seconde du monde extérieur de l'homme). Il s'agirait alors d'une authentique Révolution Culturelle. Et de cette éventualité d'opérer une telle transformation dépend notre survie.

Dans la thèse que nous présentons, les schémas d'analyse de l'homme seront exclusivement des matériaux d'investigation utilisés à des niveaux pour lesquels nous n'avons pas d'autre moyen d'étude. Dans le domaine de la " recherche intérieure ", rien ne doit être rigoureusement pris à la lettre et, néanmoins tout doit l'être à divers degrés.

En fait, il importe peu que les différents noyaux énergétiques : moteur, émotionnel, sélectif, intellectif, créatif, de même que diverses entités comme Ego-équilibré, Ego-Usurpateur, ou bien encore Mémoire en Transit, Mémoire-Fixe, etc. soient localisés dans le cerveau ou à l'intérieur de l'Intangible. De même, qu'importe que l'on s'exprime à l'aide de formules comme Aire Infra-Rationnelle, Aire Rationnelle, Aire Supra-Rationnelle, ou de vocables tels que conscient, inconscient, sub-conscient, etc. Ce ne sont que des dénominations devant sustenter une autre qualité de recherche, une, autre modalité d'analyse ; en quelque sorte des à béquillesé provisoires. Néanmoins, tous ces schémas supports peuvent être un soutien inestimable dans un travail d'analyse et d'observation de soi. Une règle doit absolument être prise en considération, un principe immuable doit rester en notre mémoire : tout est changement, changement non par vagues, mais par cycles. Une des grandes difficultés est d'acquérir l'aptitude à se mettre en harmonie, à s'ajuster aux changements cycliques, et parfois même à les anticiper.

C'est alors que se révèlent captivants les moyens de connaissance des cycles de l'Intangible, avec lesquels les cycles du Tangible doivent nécessairement se trouver en harmonie " sous peine d'infortune ", comme le souligne le Yi-King. Pour les anciens sages chinois, le flux et le changement étaient perçus comme 1'" essence " même de l'Univers. Ils assignaient au processus cosmique une connotation fondamentalement dynamique. Plus récemment, l'exploration du monde sub-atomique nous a révélé que l'Univers est mé par une à dynamique intrinsèque. L'univers est une danse continuelle de création, de transformation et d'annihilation. Ce qui a déterminé notre démonstration est la conviction que toute vérité ne peut être perçue qu'en fonction du contexte culturel, la connaissance que nous avons de l'Univers changeant avec les lieux et les époques. Aussi nous a-t-il paru approprié de tenir compte des déductions effectuées par la science du XX e siècle, tout en nous efforçant d'échapper à un langage trop technique.

Sans doute, si nous nous adressions à des humains de culture moins évoluée sur un plan technique, devrions-nous dans notre exposé faire intervenir et s'entreméler génies et divinités. Que nous le souhaitions ou non, notre mental d'être humain de ce XXe siècle est, comme par osmose, imprégné de l'acquis des sciences physiques, même s'il n'en demeure pas moins vrai que pour un grand nombre d'individus celles-ci restent lettre morte ou dépourvues d'intérêt. Ces acquis, selon toute vraisemblance, détermineront la destinée de notre planète.
Charles ANTONI
Miami-Munich-Pondicherry Alicante-Bastia-Volgheracciu Paris. 1986

Pour commander L’Intangible, le stade ultime de l’évolution, de Charles Antoni. www.loriginel.com tél. 01 42 46 75 78

Forum

Accueil du site | Contact | Plan du site | Espace privé | Statistiques |

     RSS fr RSSDéveloppement Personnel   ?

Creative Commons License

-->