Santé et développement personnel

De l’homeopathie à l’ennéagramme

Bernadette Bollero et Frederic Schmitt

lundi 25 avril 2016 par Claire Mercier

JPG - 46.7 ko
Bernadette Bollero
& Frederic Schmitt

La rencontre de l’homéopathie et de l’ennéagramme était devenue presque inéluctable du fait de la profonde similitude existant entre ces deux systèmes. Il s’est opéré une véritable alchimie au cours de laquelle chaque système a fécondé l’autre. Le résultat transcende la simple addition de deux modèles pour donner naissance à une véritable science de la typologie humaine.

L’homéopathie, cette merveilleuse médecine, si mal connue et si mal appréciée, a permis à l’ennéagramme de renouer véritablement avec ses racines énergétiques.

Réciproquement, l’ennéagramme a apporté à l’homéopathie des outils, une méthodologie et un cadre de référence qui lui manquait.

Nous pouvons dire que l’ennéagramme et l’homéopathie ont, ensemble, du fait de cette parfaite synergie, changé de dimension et accompli un immense bond en avant.

"Ce livre présente nos découvertes sur l’application de l’ennéagramme à l’homéopathie. Il s’adresse autant aux professionnels homéopathes qu’au public. Nous l’avons rédigé dans un langage courant accessible nous l’espérons à toute personne sans cependant sacrifier la précision des concepts.

La partie concernant l’homéopathie présente une homéopathie classique dite "uniciste" telle qu’elle était pratiquée par son fondateur Samuel Hahnemann et qu’elle reste pratiquée dans la plupart des pays. Nous avons tenté d’éclairer le concept de miasme au travers de la compréhension que nous a donnée l’ennéagramme et le modèle psycho-énergétique de l’être humain.

JPG - 76.8 ko
Rosace

L’ennéagramme est le premier système typologique à se répandre avec autant de succès depuis une trentaine d’année. Ce succès tient, pour une bonne part, à l’intégration faite par ce système de la partie spirituelle de l’être. Ceci répond à un besoin très fort. Selon la définition qu’en donne Oscar Ichazo, l’ennéagramme est un outil d’éveil, rien de moins. Il a donc un caractère éminemment sacré. Le mot sacré vient d’une racine indo-européenne (sak-) qui signifie restreindre, limiter, lier, protéger. Il s’agit en quelque sorte de garder intact le sens originel d’une connaissance. Or l’ennéagramme tel qu’il est divulgué actuellement a, pour nous, malheureusement perdu le contact avec le sens profond qu’il recèle. Nos travaux scientifiques ont ainsi mis en évidence des biais très importants tant sur le plan de la connaissance que du diagnostic des types.

Le point de départ du travail avec l’ennéagramme sur le plan individuel est bien sur d’établir un diagnostic typologique correct. C’est toute la question de la validité d’une méthode : mesure-t-elle ce qu’elle est censée mesurer. Tous les questionnaires, les tests, les exercices réalisés en groupe conduisent-ils à un diagnostic typologique correct et comment le vérifier ? Combien de personnes se sont-elles trouvées classées différemment au gré des stages et des professeurs ? Notre travail de rapprochement avec l’homéopathie a nécessité que nous disposions d’une méthodologie de diagnostic des types rigoureuse, fiable, reproductible et rapide puisque le diagnostic du remède homéopathique en dépendait. La fonction créant l’organe, nous avons développé progressivement une méthode de décodage remplissant ces critères et nous l’avons validée auprès de nos premiers élèves médecins homéopathes. Il est désormais possible à toute personne d’accéder à son type et à son sous-type par elle-même, avec simplicité, rapidité et exactitude. Il lui suffit simplement pour cela d’avoir une connaissance précise et rigoureuse des fondements psycho-énergétiques de l’ennéagramme.

La particularité de l’ennéagramme, tel que nous l’avons mis en évidence, et sur laquelle nous n’insisterons jamais assez, est qu’il combine deux systèmes aussi importants l’un que l’autre : celui des types et celui des sous-types. Le modèle des types est basé sur une classification ternaire (les trois centres) se subdivisant en neuf types. Le modèle des sous-types, qui peut être lui-même considéré comme un système à part entière, est basé sur une classification quaternaire (les quatre sous-types) se subdivisant en huit variantes.

Une de nos découvertes les plus importantes est celle d’un quatrième sous-type. Nous rappelons que selon l’enseignement de Claudio Naranjo il n’existe que trois sous-types (auto-préservation, sexuel et social). Nos travaux scientifiques ont mis en évidence que le sous-type sexuel se divisait en deux que nous avons nommés sexuel Mars et sexuel Vénus. La structure profonde de l’être est essentiellement définie dans ce système comme la combinaison d’un type et d’un sous-type. La méconnaissance des huit sous-types ainsi que les ressemblances existants entre certains types et certains sous-types ont entraîné des biais très importants tant dans la connaissance des types que dans leur diagnostic. Le type 4, par exemple, nommé "tragico-romantique" dans la plupart des écoles d’ennéagramme possède de fortes similitudes avec le sous-type sexuel Vénus Yin, appelé "sentimental". Ainsi beaucoup de personnes relevant de ce sous-type se sont classées dans le type 4 par défaut. Or tous les types du 1 au 9 peuvent être de sous-type sentimental (voir chapitre sur les sous-types). La liste des confusions et des "pièges" est fort longue, mais nous ne pourrons la détailler dans ce présent ouvrage.

JPG - 71.9 ko
De l’homéopathie
à l’ennéagramme

La combinaison des neuf types et des huit sous-types permet de décrire les 72 archétypes majeurs de l’ennéagramme, dont le lien avec les 72 souffles divins ou Anges de la kabbale hébraïque nous paraît plus qu’évident. La découverte de notre archétype personnel va nous ouvrir les portes d’une connaissance de soi beaucoup plus vaste, plus subtile et plus profonde encore. Nos travaux rendent compte de l’incroyable complexité, profondeur et subtilité de l’ennéagramme. Il est le miroir parfait de l’âme devant lequel nous ne pouvons désormais plus tricher. L’ennéagramme va donner également au praticien homéopathe des clés ciblées et spécifiques avec des possibilités thérapeutiques insoupçonnées jusqu’alors.

Puisse l’ennéagramme s’épanouir enfin pleinement et librement ! Puisse-t-il contribuer également à une meilleure connaissance et compréhension de cette médecine merveilleuse et encore si mal appréciée qu’est l’homéopathie ! Puissent l’homéopathie et l’ennéagramme, main dans la main, oeuvrer au bien de tous les êtres ! Puissent-ils, ainsi que le dit Samuel Hahnemann pour le remède homéopathique, permettre aux hommes d’accéder au but élevé de leur existence ! "

Bernadette Bollero & Frederic Schmitt

Pour commander De l’homeopathie à l’ennéagramme :
Editions L’Originel

Forum

Accueil du site | Contact | Plan du site | Espace privé | Statistiques |

     RSS fr RSSDéveloppement Personnel   ?

Creative Commons License

-->