A PROPOS D’ALCHIMIE

AVEC FABRICE BARDEAU

mercredi 12 mars 2003 par herve

La voie de l’alchimie offre un intérêt particulier, ce n’est pas la voie la plus facile, en supposant qu’il y en est une, elle vous permet de concrétiser votre travail sur vous-même en faisant une certaine substance qui au même titre que certaines substances psychotropes, que l’on a bâptisé " hallucinogène ", provoque des états particuliers qui permettent de voir clair.
LA LOI DES LOUPS

L'ALCHIMIE est une Science Traditionnelle. Fabrice Bardeau a étudié la Science Hermétique dont il parle ici :
Ce texte, fruit d'entretiens avec Fabrice Bardeau, s'appuyant entre autre sur l'ouvrage " Les Clefs Secrètes de la chimie des Anciens " éd. R. Laffont veut attirer plus précisément l'attention sur l'alchimie pour en retrouver la saveur dans son véritable sens.


L'ALCHIMIE : UNE VOIE

La voie de l'alchimie offre un intérêt particulier, ce n'est pas la voie la plus facile, en supposant qu'il y en est une, elle vous permet de concrétiser votre travail sur vous-même en faisant une certaine substance qui au même titre que certaines substances psychotropes, que l'on a bâptisé " hallucinogène ", provoque des états particuliers qui permettent de voir clair. Et cela, c'est important. Dynamiser l'intelligence, ouvrir des horizons d'une telle ampleur que là où vous vous situez, vous vous situez vraiment dans le cadre du microcosme et vous voyez vraiment votre place et vous ce que vous avez à faire.


Il s'agit de créer une matière qui n'existe pas, et ceci à l'aide de deux corps précis, notamment, qui sont les métaux primaires, métalloïdes : un sulfure métallique et la limaille de fer.
Cela est très clairement dit dans de nombreux textes... On crée une matière qui doit présenter cette fameuse signature : vous avez astrale, radiante, que cite Fulcanelli, notion que l'on retrouve chez pas mal d'auteurs, et vous avez une sorte de figuration d'étoile. Effectivement, on obtient un régule ( Latin : regulus petit roi ), étoilé. Quand on parle de signature astrale, ce n'est pas précisément cela, mais, en fait, votre matière, c'est celle-là. Ce n'est pas toujours un astre radiant, cela ne ressemble pas à un pentagramme, à un sceau de Salomon, et vous pouvez faire un composé avec d'autres sulfures qui présenteront par exemple des feuilles de gougère, des arborescentes, c'est un signe.

LA METALLURGIE : ARCHIMIE

Vous voyez là toute la partie Archimie ou Archelimie, anciennes appellations, montrant que l'on faisait vraiment de la métallurgie et de spagyrie, on travaillait sur les métaux.

La recherche de la matière première, ce " primum ens " de l'oeuvre, doit être le premier travail du disciple. Car son identification constitue déjà un point de progression capital, dont la difficulté réside surtout dans sa simplicité... CAMBRIEL Cours de philosophie Hermétique ou d'alchimie en dix-neuf leçons, Paris. 1843.

Cela, c'est de la chimie. C'est vraiment du travail de laboratoire, vous ne faites pas intervenir autre chose que la température, c'est-à-dire le feu. Vous pouvez, en spagyrie, séparer véritablement la partie dangereuse, toxique et grossière, la partie lourde, ce qui, à la mort reste sur terre de la partie ténue, subtile, la partie active, spirituelle, on sépare le pur de l'impur, qui n'est pas actif. Les métaux, qui, paraît-il tient son nom de ce qu'il était surtout travaillé par les moines et aurait causé nombre d'accidents mortels, les sulfures métalliques, ainsi que le mercure, possèdent une toxicité évidente, et en en prenant la partie la plus pure, la plus sublime et la seule qui soit active, qui à la limite même d'une certaine conception, peut agir sur ce que l'on appelle parfois le corps éthérique, le corps astral; cette partie active possède des propriétés thérapeutiques immenses, et celles de l'or, celles de l'argent étaient largement utilisées en médecine;

" L'Alchimie n'est pas tant seulement un art ou science pour enseigner la transmutation métallique, mais une vraie et solide science qui enseigne de cognoistre le centre de toutes choses, qu'en langage divin l'on appelle l'Esprit de vie. "
PIERRE-JEAN FABRE Les Secrets Chymiques Paris. 1636

L'Alchimie n'est pas une " discipline " au sens actuel du terme, mais une voie d'accès vers l'Absolu, comme en témoignent les véritables Maîtres. Cette expérience personnelle, fondée sur une intuition profonde, suivie d'une authentique révélation, amène une prise de conscience cosmogénétique totale où l'Alchimiste se situe au sein du Macrocosme et se voit hiérarchimiquement solidaire de l'Univers. En oeuvrant sur la matière où l'esprit est appelé à se manifester, l'Alchimiste pourra trouver cette voie d'accès exceptionnelle qui lui permettra... d'être enfin dans la " Lumière de la Nature ", où il pourra voir avec l' " oeil intérieur de l'âme ".


C'est pourquoi vous devez créer cette matière première, qui n'existe pas, et vous permet de capter cet esprit, cette énergie, qui, l'indique les bons auteurs se récolte à un certain moment de l'année, sous l'influence du soleil et de la lune, et en particulier, évidemment dans un rythme nocturne et vous captez quelque chose qui ressemble à un fluide, et là c'est le grand secret. C'est la chose qui n'a jamais été dévoilé véritablement, le feu Secret, on peut dire ce que pratiquement aucun auteur, si ce n'est sous quelques allusions en parle. Certains sont assez explicites, mais donnent des indications assez vagues, Limojon de Saint-Didier est parmi les plus clairs.

A PROPOS D'ALCHIMIE

" C'est pourquoi apprends donc l'alchimie, qui porte aussi le nom de spagyrie ( du grec, spao : séparer et agerein : rassembler ) qui enseigne l'art de séparer le vrai du faux, le pur de l'impur. Ainsi est la lumière de la nature ". PARACELSE.

Selon le langage de Paracelse, il faut contempler dans l'Astre du microcosme ( Univers), afin de pouvoir mesurer et comprendre toute chose.

Le principe Apollonien et le principe Dyonisiaque dans l'Homme et le Cosmos. Page de titre de l'oeuvre posthume de robert Fludd
" Philosophia Moysaica ", à Gouda, en 1638. L'homme qui marche dans l'ombre à gauche indique l' " intérieur ", le principe Dynisiaque; à droite, la figure rayonnante qui lève l'Homme nu est Apollon, l'aspect " externe " des choses. La microcosme que dans le macrocosme était un sujet d'étude et de méditation.

ALLEGORIES LE MUTUS LIBER

Vous pouvez voir dans des anciens ouvrages des gravures qui donnent des indications, comme le Mutus Liber, le Livre Muet, uniquement constitué de quinze planches énigmatiques, à propos desquelles effectivement, monsieur Canseliet l'a fait remarquer, ont été savamment rapprochées, et que ne viennent pas de la façon chronologique.
Plusieurs planches du Mutus Liber montrent un procédé rustique pour la récolte de la rosée céleste nocturne, récolte opérée entre le coucher du soleil et l'apparition de la Lune, soit la mi-nuit. La récolte de la rosée, c'est très bien et nombres de médecins spagyristes s'en sont servis, mais disons qu'il s'agit d'un isomère de ce que l'on recherche, du fameux esprit astral, tel que la baptise Fulcanelli, et Cyliani; un isomère qui est loin capable de conduire au même résultat.

" Nous devons faire observer, cependant, que la rosée philosophique diffère, en réalité, de la rosée commune. Elle est néanmoins, formée des véritables pleurs de l'aurore unis à une substance terrestre, qui est le sujet de Oeuvre. " Pierre Dujols de valois.

Alors, on peut faire un certain nombre de choses qui donnent une certaine animation, c'est-à-dire que dans cette fameuse rosée, et encore, à condition de la prendre avant le lever du jour, elle renferme un certain nombre de propriétés et comme cette captation, elle se fait effectivement la nuit, et ceci pour une bonne raison que contrairement à ce que l'on croit, la vie est infusée sur la Terre par la Lune; vous trouverez cela dans les oeuvres de Plutarques, où il donne cycle des Ames, et dit que le séjour des âmes passe par la lune, par la lune, par le biais du soleil.
Le soleil, effectivement procède du même principe que la distillation: il chauffe, il évapore, il reprend.
Il donne la chaleur, fabrique un rayonnement, qui sont propices à la vie, son travail consiste à reprendre, à faire remonter et nuit la lune par le biais du soleil, par la condensation d'un certain nombre d'influents d'autres planètes rediffuse sur terre : elle donne, et nous pouvons très bien l'observer : la nuit, la rosée se dépose ; elle fixe la vie puis le cycle reprend, et dans des périodes précises. Cela se retrouve même dans le Pôpol-Vuh, vous voyez la lune figurée sous la forme d'un vase plein, et qui se déverse.

Là intervient ce " quelque chose " où se distingue expressément l'Alchimie commune, et il ne sera jamais possible, même au chimiste le plus génial de découvrir et réaliser le Grand Oeuvre avec ses connaissances scientifiques. La preuve en est donnée par les Van Helmont, Berthelot, Young et tant d'autres qui, s'ils se sont efforcés de comprendre l'Alchimie, n'ont cependant pas réussi à en débrouiller l'écheveau.

" Le type ou modèle de l'art Alchymique ou Hermétique, n'est autre que la Nature elle mêmes voies qu'elle lui marque, dégage en certain cas plus parfaitement les vertus naturelles des corps des prisons où elles étaient renfermées; il amplifie leur sphère d'activité, et rassemble les principes qui vivifient. "
ANTOINE-JOSEPH PERNETY Dictionnaire mytho-Hermétique
Paris, 1787.

La science moderne n'affiche que mépris et incompréhension à l'égard des aspects métaphysiques qui sont au centre de la vision cosmique des Alchimistes et la chimérique science hermétique se limite à vouloir réaliser la transmutation des métaux ordinaires en or, grâce à la fameuse pierre philosophale, et à reculer les limites de l'existence humaine bien au-delà du terme assigné par la nature.

" Tu n'accompliras pas ton Oeuvre uniquement au moyen d'une substance palpable. " Gottfried Moebius.

Sous-entendant sans ambïguité l'intervention spécifique d'une " énergie naturelle " que l'Alchimiste doit savoir capter et fixer, tout comme Prométhée qui déroba ce feu du ciel.

A lire aussi .
« Le Char Triomphal de l’Antimoine » de Basile Valentin
paru aux Editions Antoni-L’Originel.

Forum

Accueil du site | Contact | Plan du site | Espace privé | Statistiques |

     RSS fr RSSEntretiens   ?

Creative Commons License

-->