Erotisme et sacré, editions L’Originel

Quand le sexe se fait voie initiatique

Serge Hutin

lundi 25 novembre 2013 par Claire Mercier

Un monde où règne le désenchantement, où toute légende a disparu, multipliant ainsi les frustrations, où par la dénonciation incessante de l’irrationnel les mythes sont menacés, où plus aucune incantation, plus aucun enchantement n’est possible, où rêver, croire, aimer ne sont plus des actes fondamentaux, est un monde proche de son déclin. Il ne peut y avoir de culture sans mythologie.
Charles Antoni, Erotisme et sacré.

Nombre d’entre nous n’éprouvent sans doute pas de sympathie particulière pour l’actuel déferlement torrentiel du sexe parmi les masses de nos pays dits civilisés, source de toute une industrie aux profits énormes, se déroulant à l’échelle planétaire. [...] La sexualité, c’est certes un instinct primordial, particulièrement fort, qui prend appui sur des infrastructures organiques précises. [...]

Il existe pourtant chez l’homme une caractéristique propre à l’instinct sexuel, par rapport à ses autres instincts vitaux. Celle de pouvoir être purement et simplement contrecarré ou ignoré par un sujet. Aussi déplaisant qu’elle puisse se révèler pour lui, une frustration sexuelle, même totale, ne mettra pas ses jours en danger, alors que les besoins naturels vraiment vitaux que sont la faim et la soif comportent un point de non retour au-delà duquel l’organisme physique se trouverait en danger mortel. Aucun être, à l’exception des cas miraculeux relatés pour quelques saints, ne pourrait se passer complètement de manger et de boire. Même prolongé, le jeune est limité par l’endurance de l’organisme.

JPG - 34.7 ko
Peinture de
Sveva Caetani

Les aspects occultes de la sexualité

Mais quelle place attribuer à la sexualité, envisagée d’un point de vue occulte ? Cette place se révèle singulièrement importante, tant dans ses formes les plus grossières que dans celle, particulièrement élaborée, de l’hermétisme. Au niveau le plus inférieur, la magie sexuelle se déploie assurement suivant le pur et simple registre des impératifs utilitaires par un ensemble de recettes secrètes destinées à augmenter le plaisir charnel, à procurer la maternité, à forcer un sujet récalcitrant, homme ou femme, à cèder aux convoitises sexuelles du demandeur d’envoûtement, etc.

La maîtrise de la sexualité

Une question se pose à nous. Si l’éventuelle non-satisfaction des pulsions sexuelles pourrait ne pas déboucher, à l’inverse de la faim ou de la soif, sur une issue fatale, l’homme peut-il purement et simplement se passer de satisfaire ses besoins sexuels ? Cette victoire sur les pulsions sexuelles s’est trouvée, dans l’immense majorité des cas, identifiée à l’atteinte par les humains d’un état de chasteté totale. C’est ce qui se trouve impliqué dans les diverses formes ou équivalents de l’ascèse monastique, phénomène qui n’existe pas seulement au sein du christianisme mais apparaît aussi dans d’autres voies religieuses : l’hindouisme, le bouddhisme, le taoisme.

JPG - 33.4 ko
Peinture de
Sveva Caetani

Le tantrisme de la main droite

A une sublimation corporelle obtenue par la continence ascètique bien intériorisée, se joint, en parallèle, la réalisation idéale d’un mariage spirituel entre les deux composantes de l’âme (qui existent aussi bien chez la femme que chez l’homme), masculine et féminine. Réalité de fait redécouverte par la moderne psychologie des profondeurs. Carl Gustav Jung fait à cet égard usage des mots latins significatifs animus et anima pour désigner les deux formes complémentaires, réciproquement masculine et féminine, qui constituent la personnalité subconsciente.

Qu’est-ce que le tantrisme ?

C’est une voie ésotérique visant à procurer à ses adeptes une illumination progressive, puis totale, une libération effective des limitations qui caractérisent l’existence humaine dans le monde sensible. Il s’agit pour l’initié de parvenir à effectuer sa traversée victorieuse à travers les apparences. Le sens étymologique du mot sanskrit tantra n’est-il pas justement : trame ? Quelle trame donc ? Celle du vaste filet des apparences qui, dans le monde sensible, manifestent les facettes de l’Illusion, Maya, qui est cette réalité des apparences, trompeuse et fugitive.

Commander en ligne Erotisme et sacré

Forum

Accueil du site | Contact | Plan du site | Espace privé | Statistiques |

     RSS fr RSSTraditions   ?

Creative Commons License

-->