Accueil du site > Littérature

Littérature

Un corpus de références,des auteurs contemporains, des dossiers très denses, des courants de pensée à découvrir...

Articles de cette rubrique


Deux Maîtres du modernisme

Fernando Pessoa, TS Eliot, Impensable rencontre ? (Littérature)

par Annpôl K. Ecrivaine, poétesse, professeure
jeudi 8 décembre 2016
JPG - 11.5 ko
L’âme secrète
du Portugal

Impensable rencontre ? Fernando Pessoa, Lisbonne et le Tage, le Fado, la Saudade, éternel étranger, voyageur immobile ; TS Eliot de Saint Louis, (Missouri) retrouvera le berceau de ses aîeux au village de East Coker dans le Sommersetshire.
Ils naquirent la même année et leur vie fut tout sauf comparable. Tout ? Voire... Le rapprochement entre le discret employé de bureau portugais et le célèbre universitaire anglo-américain, peut paraître surprenant, provocateur, audacieux : c’est un défi qui doit pourtant être relevé car au-delà du perceptible, trop dans leurs écrits et dans leur vie même semble appeler ce rapprochement. Car chacun à sa manière, marqua pour toujours l’histoire de la poésie - tous deux Maîtres du modernisme.

 > suite


"L’état océanique" par Charles ANTONI

Méditer peut-il changer le monde ? (Essai)

Extrait de "Vis ta vie" paru dans Génération Tao.
lundi 5 décembre 2016 par Claire Mercier

L’état océanique

" Tout le malheur vient d’une seule chose, qui est de ne savoir pas demeurer en repos dans une chambre. "
Blaise Pascal.

La méditation peut-elle changer le monde ? Certes, mais dans un premier temps, il s’agit de savoir pourquoi l’on médite. Méditer signifie s’exercer. Mais qui s’exerce et s’exerce à quoi ? Savoir qui est en jeu et ce qui est en jeu. Il s’agit d’un retour à soi. Il nous faut interrompre momentanément toutes nos activités, tant extérieures qu’intérieures, et enfin nous poser la question : « Qui suis-je ? »

Il est bien évident que lorsque la compréhension apparaît, le changement est immédiat et radical et par répercussion peut modifier tout ce qui nous entoure, tant les êtres que nous côtoyons que les évènements qui surviennent. C’est en ce sens que la méditation peut influer sur tout ce qui semble extérieur à nous-mêmes.

 > suite


Bouddhanar le Blog

Le sentier du rebelle (Littérature)

"Verticalité", de Charles Antoni
jeudi 25 août 2016 par Claire Mercier

Le Blog Bouddhanar

Le cheminement spirituel est semé d’embûches. Le sectarisme est l’écueil de beaucoup de chercheurs, d’autres, piégés par leurs propres fantasmes (ou des forces mystérieuses), s’enlisent dans un marécage d’illusions. Devant les égarements du spiritualisme contemporain et de gourous ubuesques on risque de se recroqueviller comme une feuille morte et de se laisser dessécher au soleil noir du matérialisme.

La véritable spiritualité, qui met en exergue l’effarante aliénation de l’humanité, est indissociable de la rébellion. Ceux qui sont guidés par un instinct d’insoumission peuvent suivre le sentier spirituel, ils ne risquent pas de mettre leur tête dans un carcan mystique et d’ânonner un credo ou des mantras devant une idole ou un crucifix. Dans « Verticalité », Charles Antoni consacre plusieurs pages au sentier du rebelle :

 > suite


Rappel, article dans Corse-Hebdo à la parution de "Vis ta vie"

Un bréviaire de la connaissance de soi (Essai)

par Eliane Marchi
mercredi 24 août 2016 par Claire Mercier
La première d’un livre est parfois salutaire pour ouvrir l’œil et la réflexion. La couverture de l’ouvrage de Charles Antoni, « Vis ta vie » affiche à côté de son titre, la photographie de profil de l’auteur. L’image est imprégnée par un regard dense, aigu, d’une grande disponibilité au monde, il semble attentif aux hasards, fixer avec curiosité des lointains ignorés, traquer au plus intime de la réalité on ne sait quel bonheur ou quelle douleur, chercher à l’horizon une réponse aux questions vives de l’existence humaine. Ces apparences ne sont pas trompeuses. Elles tombent dans les mots, s’affermissent dans l’entreprise d’écriture. > suite


Le Journal de la Corse

Un héritage intemporel (Littérature)

Philippe Peraut
samedi 20 août 2016 par Claire Mercier
Il est des hommes qui, guidés par une main intangible, fascinent par leur parcours atypique digne des plus grands scénarios hollywoodiens. Des hommes qui n’hésitent pas, un jour et on ne sait pourquoi, à tout plaquer pour vivre leur passion en respectant à la lettre le célèbre adage latin « Carpe Diem ». Charles Antoni est de ceux-là. Aussi humble que discret, il se fond volontiers dans la masse mais fascine les auditeurs dès qu’il prend la parole et se met à raconter, tel un livre ouvert, son étonnant vécu. Son « Carpe Diem » reste, toutefois, particulier : Soif d’Etreté, Intangibilité, Métaphysique, Non-Dualité, autant de termes que le néophyte aura bien du mal à saisir. Spiritualité avec un grand S, voilà le leitmotiv qui accompagne sa vie depuis sa plus tendre enfance. > suite


Rafraichissant

Une lecture pour l’été : Vis ta vie (Littérature)

Charles Antoni
samedi 20 août 2016 par Claire Mercier

Le message de "Vis ta vie" de Charles Antoni par Paule Orsoni, Philosophe.

Charles AntoniVis ta vie, de Charles Antoni

Ca commence comme une sorte de cauchemar ou plutôt de constat qui ne laisse pas indifférent, puisque tout le monde comprend et tout le monde approuve : soyons honnêtes. Nous avons tous dit plus ou moins fort ou discrètement notre déception : "Que sont les hommes devenus ?"

Charles Antoni emploie dès le début de l’ouvrage une formule-choc... On peut donc s’attendre au pire : le monde est cacophonique, il n’y a pas de communication. En effet, "personne n’écoute personne et pourtant tout le monde veut être écouté." Mais s’il n’y a rien à apprendre, pourquoi parler ? S’agit-il alors d’une invitation au silence ? Il se peut bien... Encore faut-il savoir de quel silence il s’agit... On en saura peut-être un peu davantage et somme toute, on l’apprend très vite : " On peut échapper à cet enfer même si l’on n’en connaît pas la raison ". Il y a sans doute une aventure à tenter...

 > suite


WebTV-Edc

Jean-Claude Carton rencontre pour la première fois Charles Antoni (Littérature)

pour son livre Vis ta vie
jeudi 18 août 2016 par Claire Mercier

Réécouter l’émission
Charles Antoni, qui exerce le métier d’éditeur, est également l’auteur de plusieurs ouvrages de spiritualité.

"Il nous faut apprendre à rêver, à rêver encore. Mais il s’agit là du véritable rêve, du rêve créateur, et non pas du rêve de l’homme endormi. C’est lorsque l’on rêve, paradoxalement, que l’on est éveillé. La puissance du rêve est gigantesque, il nous faut rêver comme des enfants, aux choses les plus inconcevables, auxquelles l’homme social ne peut avoir accès. Rêve, jeu, et non plus cette triste réalité dont se gargarisent les bien-pensants."

 > suite


Charles Antoni salué dans la presse pour trois de ses livres

Rêver sa vie, par Marie-Pierre Griffon (Littérature)

L’Echo du Pas de Calais
vendredi 12 août 2016 par Claire Mercier
« Le 7 décembre 2008, Arras. Nous en sommes là, comme l’avait prophétisé, il y a deux siècles, en 1802, Thomas Jefferson : ‘ Je pense que les institutions bancaires sont plus dangereuses pour nos libertés que des armées entières (…)’ ».
Charles Antoni, philosophe et auteur, incruste sur le clavier de son ordinateur des mots incisifs. Il répond par mail à son ami Jean-Pierre Crépin, ex-expert en marketing repenti : ‘Je vois que tu es en grande forme !’ réplique ce dernier. Oui, Charles, Antoni est en grande forme. Ils le sont tous les deux. Ils ont écrit avec ardeur ‘Crise et Mutation’, un ouvrage à deux voix, un dialogue par internet. Si nos pouvoirs économiques et politiques avaient lu cet ouvrage, peut-être que le monde tournerait plus rond. Peut-être… Le livre est précurseur, vivifiant. Il décloisonne l’économie et la philosophie, il lance un regard lucide et âpre sur notre monde de paraître, de consommables, d’horizontalité. A lire impérativement pour sourie et peut-être partager des solutions pour une mutation… Une de ces solutions est la ‘Verticalité’, titre d’un des récents et fracassants ouvrages du philosophe. Notre monde a décidément besoin de Charles Antoni et de philosophie (sans paillettes), pour prendre de la hauteur, trouver un sens à la course, comprendre le fonctionnement de la société. ‘ Ce n’est pas facile, ça demande de l’acuité, de la réflexion’, dit l’homme. > suite


Kalliste, la Corse plein Sud, (rappel)

Charles Antoni, une vie libre (Littérature)

Un portrait par Dominique Geronimi
mercredi 13 avril 2016
Un portrait de Charles Antoni. Il a lu Guénon, Gurdjieff l’inspire. A travers l’Inde et plus tard l’Asie Centrale, le Chili, le Mexique et ailleurs, il rencontre sages et penseurs, chamans… des gens qui l’initient à certaines pratiques, lui permettent d’avancer sur son propre chemin. > suite


William Shakespeare

Lecture alchimique du "Marchand de Venise" (Littérature)

Sébastiano Caracciolo
jeudi 10 mars 2016 par Claire Mercier
JPG - 18.7 ko
Lecture Alchimique
Sébastiano Caracciolo

Qui veut pénétrer l’intime signification du symbolisme du Marchand de Venise doit dépasser une série de préjugés, le premier étant le littéraire. L’auteur démontre clairement vouloir rappeler en une clef moderne (relativement à son temps) l’antique tradition et la répétition du drame initiatique.

 > suite


Accueil du site | Contact | Plan du site | Espace privé | Statistiques |

     RSS fr RSSLittérature   ?

Creative Commons License

-->