Accueil du site > Philosophies et Religions > Islam

Islam


Articles de cette rubrique


Les préceptes de la confrérie soufie Naqchabandi

Séminaire "ennéagramme" avec Philippe de Vos (Islam)

4 avril 2015
dimanche 29 mars 2015 par Claire Mercier

L’observateur intérieur

Séminaire 4 avril 2015 à Lille.

Gurdjieff poussait les gens à repérer leur point faible s’identifiant à l’aspect égotique d’eux-mêmes, quelquefois en mimant la représentation égotique de cet aspect : " Vous êtes un dindon, dit-il à quelqu’un le premier soir, un dindon qui se prend pour un paon " Et il se mettait à le mimer. Vis-à-vis d’une autre personne il représenta " un coq arrogant paradant devant une poule à ou encore s’adressant à quelqu’un d’autre : " pourquoi me regardez-vous comme une espèce de taureau regarde une autre espèce de taureau ". Cette attitude consistant à faire ressortir chez un disciple son aspect égotique est courante chez les maîtres naqchabandi mais elle est accompagnée d’amour et de compassion.
Lieu : 51 Rue Basse, 59800 Lille
Téléphone : 03 20 51 56 03

 > suite


A paraître le 15 mai

L’abîme de feu, enseignement d’un maître soufi (Islam)

par Irina Tweedie
lundi 11 mai 2009
L_abime de feuL’abîme de feu enfin réédité.
Ce livre relate un travail spirituel selon l’ancienne tradition « yogique ». « Tenez un journal » me dit le maître « un jour, ce sera un livre ».
Quelque part, dans l’une des Upanishads — je ne sais plus laquelle — il y a une phrase qui condense merveilleusement toute notre quête de spiritualité : « Si vous aspirez à la Vérité aussi fortement qu’un homme qui se noie cherche de l’air, alors, vous la saisirez en un tiers de seconde. » Mais qui désire la vérité autant que cela ? c’est la tâche du maître d’enflammer le coeur d’un feu si ardent de désir.
L’abîme de feu de Irina Tweedie > suite


Les Maîtres de sagesse de l’Asie Centrale

La voie de l’Itlaq, Hasan Shushud (Islam)

par Charles Antoni
lundi 20 octobre 2008

Un ouvrage de référence sur le soufisme

Pour une compréhension approfondie des différents aspects de cette voie : la doctrine, les techniques spirituelles et les arts. Le soufisme n’est pas un culte mais une « école ». La première partie est un récit de la vie et des actes de Khwâja Bahauddin Naqshbandi de Boukhara, l’un des grands saints et réformateurs soufis du XVe siècle. La deuxième partie est formée d’un choix d’exercices spirituels. Il est spécifié que la « technique elle-même ne se transmet de toute évidence que par le contact personnel », d’où la nécessité d’une « école ».

 > suite


ISLAM

L’enseignement d’un maître Soufi (Islam)

Irina Tweedie L’Abîme de Feu
mardi 4 octobre 2005 par Claire Mercier
Troublée par la mort prématurée de son mari en 1954, Irina Tweedie chercha à donner un sens à sa vie. Sa quête la mena quelques années plus tard en Inde où, en 1961, elle trouva sa voie auprès d’un maître Soufi qui bouleversa sa vie. Les Soufis sont une branche mystique de l’islam. > suite


Accueil du site | Contact | Plan du site | Espace privé | Statistiques |

     RSS fr RSSPhilosophies et Religions RSSIslam   ?

Creative Commons License

-->